À propos de l’atelier « social TV » à la cantine numérique de Rennes

Retour sur la rencontre intéressante autour de la télévision et comment elle se projette dans le social

dans le cadre du Social Media Club France

La télévision, au départ, n’est pas un espace socialisant. Elle propose des flux de programmes en direct ou rediffusés que les spectateurs peuvent ou non regarder sans interaction. Cet aspect très passif a souvent été la base des critiques les plus virulentes contre la télévision. Pour tenter d’y répondre, elle s’est projetée dans le participatif bien avant l’arrivée d’internet via des jeux et la possibilité offerte aux téléspectateurs, sur certaines émissions en direct, de téléphoner pour répondre à des questions ou en poser. Puis plus tard, par l’utilisation des SMS généralement surtaxés, la télévision s’est trouvée une économie non négligeable (30M€/an).

La TV sociale existe déjà, la TV connectée reste à inventer.

Le web comme télévision multicanale ?

Selon moi, plus que les réseaux sociaux, c’est le web qui fragilise la télévision. Elle semble dépassée par ces multiples flux, qui ne sont pas uniquement des images vidéo, et n’arrivent à rattraper un temps qui va plus vite qu’elle, alors qu’elle représentait, il y a peu de temps encore, l’accélération du temps de l’information. Lors des élections iraniennes et du soulèvement de la population, la télévision n’a pas réussi à suivre vraiment ce qui se déroulait sous les yeux des internautes. Nous pourrions nous questionner sur leur pratique de veille. Comment a-t-elle pu échapper à toutes ces photos, toutes ces vidéos ? Ou, par peur d’une information non vérifiable, a-t-elle préféré prendre du recul et attendre, au risque de passer à côté d’une information vitale (je ne parle pas de faire un scoop) ?

Le web s’additionnant à la télévision

Ce qui est évident par contre, c’est que les usages liés au web sont en train de transformer nos comportements et que nous sommes sans doute moins enclin à la passivité face à un écran quand, sur un ordinateur, nous pouvons à la fois regarder une vidéo tout en navigant sur la toile ou en suivant ses réseaux sociaux (il y a de plus en plus de livetweet autour d’émissions sur Twitter et aussi des applications comme yap.tv par exemple). Il est important donc que la télévision se positionne sur ce terrain et tente d’innover en s’y plaçant comme organisateur. Il lui reste à trouver les bonnes formules et ne pas se borner à des offres payantes (VOD, SMS…). L’attente d’un R.O.I. sur les réseaux sociaux est une utopie, il faut savoir être patient et construire sur le temps.

Lors de ce midi à la cantine numérique, il a été question du tchat info proposé par France 3 : une question posée chaque jour aux internautes. C’est un pas encore bien fragile.

On va vers des écrans compagnons plutôt que des tweets à la TV.

Nos usages transforment aussi l’espace autour de la télévision. Nous ne sommes plus juste assis devant elle, nous pouvons en même temps suivre des flux sur un smartphone ou une tablette, lire des critiques sur ce qui passe sur une chaine ou émettre son opinion sur une émission en cours. Nous sommes devenu des utilisateurs multiécran, des cyberspectateurs. Et donc bientôt, s’ajoutant à l’écran principal, un « écran compagnon » diffusera des contenus connexes. Cet écran secondaire pourra être incorporé directement dans la télécommande (ce qui limite cependant son utilisation à une personne) ou dans les périphériques mobiles.

Nous pouvons imaginer aussi des propositions pour une télévision destinée aux mobiles et à ces nouveaux usages.

Nous espérons que la question éditoriale pour cette télévision de demain sera posée et qu’elle réussira à dépasser le modèle ancien. Comment répondra-t-elle aux flux d’informations ? Comment elle-même participera-t-elle à ces flux en diffusant des contenus accessibles et partageables (fin des vidéos encodés avec des DRM).

La radio a retrouvé un second souffle grâce au web, au podcast, espérons que la télévision se trouve aussi des nouvelles formes. J’aurais, pour ma part, plus envie de chercher du côté des webTV, mais c’est une autre histoire.

Pour voir la présentation de la cantine :

[iframe http://www.slideshare.net/slideshow/embed_code/9520211 517 400]

Voir aussi sur le site de la Cantine de Rennes le Retour sur l’atelier TV connectée.

Pour aller plus loin :

Une réponse

  1. 10 octobre 2011

    […] À propors de l’atelier « social TV » à la cantine num&eac… Réflexion sur la télévision sociale ou connectée suite à l’atelier à la cantine de Rennes… Source: blog.voyelle.me […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *