Produire du contenu ! Oui, mais…

Pour “exploiter les leviers du web”, il faut générer du trafic sur son site. Et pour générer du trafic, on doit produire du contenu. Du contenu de qualité sur le fond : ce qu’on écrit doit intéresser nos clients, être pertinent. Et du contenu de qualité sur la forme : faites coucou aux robots google, le site sera épluché, analysé et évalué.

Et bien on a beau le savoir, tout cela n’est pas si facile ! On vous a entendus ! Les freins sont : la forme, le fond, le temps… Quoi écrire ? Et puis qui l’écrit ? Comment définir les thèmes ? Comment s’organiser ?

“Je ne sais pas quoi écrire et comment !”

“Comment être sûr que je ne suis pas à côté ?”

Aujourd’hui je vous propose de réfléchir ensemble au fond. On écrit d’abord pour des êtres humains, non ?

(dans un prochain post on évoquera la phase 2 : le travail sur le texte afin d’optimiser le contenu pour plaire aux robots !)

 

  • Pour qui écrit-t-on ? 

Autrement dit : qui sont mes cibles prioritaires ?

Il est essentiel de préciser ces points, afin de faire les bons choix de contenus à publier. Si vous connaissez précisément le profil de vos cibles prioritaires, vous allez gagner du temps.  Si votre réponse à cette question est “tout le monde”, passez à l’étape ci-dessous :

images

Faites le portrait robot de vos cibles (en pensant au client idéal)  = les persona

Pour chaque persona, faites sa carte d’identité, son descriptif, son profil. 

Que fait-il  (métier, activités) ?

Quel âge a-t-il ?

Est-ce un homme ou une femme ?

Où habite-t-il, quelles sont ses valeurs, ses centres d’intérêt ?

Quelle est sa situation familiale ?

Quelle est sa journée type ?

Quel est son comportement (achats…)?

Faites-le parler ? Quels mots utilise-t-il ? Quel est son vocabulaire ?

Et enfin : quels sont ses besoins ? Quelles sont ses attentes ? Quels sont ses freins ?

Faites ce travail pour chaque catégorie de cible. Plus vous allez affiner vos persona, plus “ils vont vous parler” et plus vous allez vouloir leur répondre.

 

  • Quoi écrire ?

Définir son objectif par rapport à chacune de ces cibles ? (fidéliser, attirer, échanger pour mieux la connaitre…)

Quels sont les problèmes de vos persona, de quoi ont-ils besoin ? Qu’est-ce qui les intéresse ?

Oui : il faut se mettre à sa place et même la faire parler. Mieux vous aurez défini vos persona et mieux vous pourrez identifier

  • les thèmes, sujets sur lesquels écrire
  • perspectives et angles sous lesquels les aborder

afin de vraiment susciter l’intérêt de vos cibles.

[Ces éléments vont permettre de définir quel contenu produire (hiérarchisation) par rapport à vos objectifs stratégiques prioritaires.]

 

  • Qui écrit ?

Produire du contenu prend du temps, c’est pourquoi l’on externalise de plus en plus cette activité.

Les sources :

  • Collecter des sources et du contenu en interne (valoriser ce qui a déjà été produit, faire appel aux experts de l’entreprise)
  • Identifier des sources externes
  • les commentaires des internautes (FAQ, blogs, forums…) sont également des sources de contenus : qui de mieux que les internautes pour s’adresser aux internautes ? Cependant cela exige de la veille et une réflexion afin de gérer ces contenus de façon pertinente.

 

  • Comment s’organiser ?

L’intégration de contenus internes et externes impose bien sur de se coordonner. L’idéal étant de définir une démarche commune, mais le minimum est de se consulter.

L’idée est bien sûr de ne pas démultiplier les efforts et donc de mutualiser ce qui peut l’être : la recherche d’informations, par exemple.

En fonction de la taille de l’entreprise, la création d’un comité éditorial peut permettre de gagner en cohérence et donc en impact. Avec ou sans comité, il est capital de définir un planning éditorial. L’idée est de définir un rythme selon lequel on va informer des temps forts de la vie de l’entreprise, des actualités internes ou du secteur, d’événements marketing… pour impulser une dynamique de production ou de valorisation de contenu.

 

  • Comment se différencier ?

A l’ère du storytelling (mais n’a-t-on pas toujours aimé qu’on nous raconte des histoires ?), chaque contenu nous raconte quelque chose : quelque soit le contenu (checklist, témoignage, DIY, Chiffres clés, Tutoriel…), la distinction se fera sur l’angle de vue, la perspective que l’on va choisir pour aborder le thème. On sélectionnera enfin le format idéal (video, texte…) afin de valoriser le contenu produit.
La prochaine fois on parle de la forme ?

Pour développer vos compétences sur cette thématique, Voyelle vous propose une formation « Ecrire pour le web ».

Faites-nous part de vos remarques, de vos idées de vos difficultés grâce au formulaire ci-dessous !

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *